Cinéma Bonne-Garde

Le cinéma de l’ASC Bonne-Garde, créé en 1927 est le dernier cinéma réellement associatif de Nantes.

Cinéma classé "Art et Essai" depuis 1983, il remplit sa mission de diffusion de films de qualité et répondant aux exigences de ce label mais programme également de grands succès populaires.

Ayant obtenu le renouvellement de son label « Jeune Public » en 2013, il s’est fait un 2ème axe de spécialité en amenant les enfants, dès le plus jeune âge, à découvrir autrement l’image animée et l’art cinématographique. Il organise à cet effet des festivals et des temps dédiés à ces jeunes publics (Festimômes, Ciné P’tit mômes, etc.), accompagnés soit de leur famille, soit des enseignants sur temps scolaire (école et cinéma, collège et cinéma, etc.)

Dans le cadre de partenariats avec divers partenaires (l'Université Permanente, Nantes-Histoire ou la Région Pays de la Loire), le Cinéma de Bonne Garde joue un rôle de transmission de la mémoire, de valorisation du patrimoine cinématographique et de diffusion des savoirs.

Comme toutes les activités de l’ASC Bonne Garde, le cinéma fonctionne en grande partie grâce à de nombreux bénévoles qui prennent en charge tout ce qu’implique le fonctionnement d’une salle de cinéma (programmation, animation, affiches, accueil des spectateurs, billetterie, gestion et évidemment projection)

  •  

     En pleine « vague » du bien-être, de l'alimentation-santé et de la dé-consommation, le nouveau film d'Alex Ferrini interroge notre relation à la nature, à nos pensées, à ce qui nous entoure, à nos intentions et à notre bienveillance envers nous-mêmes. C'est un film apaisant, libérateur. Il nous distancie de la peur d'être différents. Il nous réconcilie avec nos capacités d'amour et d'auto-guérison. Et si nous avions oublié qui nous étions et de quoi notre corps est capable ? Et si nous le voyions comme étant parfait, digne de confiance ? 

    « Régénération » propose des éléments de réponse à travers des témoignages de personnes ayant vécu une régénération physique et psychique. Elles nous livrent leur point de vue sur leur changement de cadre et de philosophie de vie, sur leur relation à la spiritualité, à la nature, à l'alimentation et à la santé. Des scientifiques et des experts apportent leur éclairage sur ce phénomène encore méconnu.

    Projection suivie d'échanges avec le public, avec la participation :
    - de Lucie Rouge, témoin du film,
    - de Linda Rigaudeau naturopathe, 
    - de Stéphanie Retailleau conseillère en jeûne (jeûne et découverte)
    - et Jonathan Ménard, compositeur musique du film.