Le projet associatif

Le projet Associatif repose sur :

- la référence à l'Education populaire et les valeurs qu'elle porte. La pérénnité de l'Association (114 ans aujourd'hui) n'est pas étrangère à ce socle, même si à d'autres époques, ce n'était pas le vocabulaire utilisé. C'est l'action et son sens qui comptent.

- la dimension interaction avec les territoires ( Quartier, Ville, Métropole,...)

A l'intersection de ces deux piliers du projet associatif, une dimension "Médiation, diversité et attractivité de l'offre sportive et culturelle"

Une dimension « Valeurs associatives et travail associatif»

l' ASC Bonne Garde comme d'autre associations reste vigilante sur ces 2 points majeurs.

la recherche du résultat ne doit pas se substituer au caractère éducatif des champs sportif et culturel; chacun peut trouver sa place, l'élitisme par élimination n'est pas notre référence. Ce qui n'exclut en aucun cas une stratégie d'attractivité (ex : maintenir la recherche d'un bon niveau en Gymnastique, diffuser des films exigeants,etc...) et une stratégie de communication en direction d'un public davantage "consommateur" d'activités.

le bénévolat doit rester le pilier du fonctionnement démocratique et économique de l'Association.

Elle combine :

  • l’engagement pour le bien commun, le désintéressement, la recherche du bien-être des bénévoles ainsi que la convivialité, l’esprit de solidarité, de respect d’autrui et l’exercice de la démocratie dans les processus de décision,
  • l’investissement dans un travail associatif qui exige de plus en plus de la régularité, de la rigueur, une garantie de qualité et fiabilité des prestations, des compétences administratives, financières et comptables ou encore stratégiques

Une dimension « Interaction avec le(s) Territoire(s) »

Politique  au sens le plus noble du terme, et citoyenne, cette dimension concerne la place tenue et le rôle joué par l'ASC Bonne Garde sur « ses » territoires (quartier – ville, métropole département notamment) et les populations qui y résident ou y travail

Nantes-Sud et Ile de Nantes : des quartiers en forte mutation démographique, socio-culturelle,  socio-économique, urbanistique, etc. 

Afin de permettre aux habitants anciens et nouveaux, aux acteurs associatifs, économiques et institutionnels de profiter de -et participer à- la vie de l’ASC Bonne Garde,  celle-ci s’est engagée depuis 2011 dans le développement et le renforcement de ses liens avec les acteurs du territoire à travers des partenariats dans les domaines sportif et culturel ainsi qu’en matière de location de salles http://fr.wikipedia.org/wiki/Quartier_Saint-Jacques

L’ASCBG s’est engagée depuis 2010 les structures locales participatives (Conseil de Quartier, etc.), 

Une dimension « Médiation, diversité et attractivité de l’offre sportive et culturelle »

Au-delà de la vocation de l’ASC Bonne Garde – faire du théâtre ou en diffuser, pratiquer des disciplines sportives, faire découvrir l’art cinématographique ou encore s’adonner à divers loisirs- le projet associatif actuel a également pour objectif de favoriser l'accès aux activités culturelles, sportives et citoyennes  pour les populations éloignées de ces pratiques quelles qu’en soient les raisons (santé, âge, etc.)

La réalisation d’un tel objectif est facilitée lorsqu'elle s'appuie sur la mise en réseau des acteurs du territoire et sur une stratégie de médiation associée à une politique de l'offre adaptée et diversifiée.

Ce qui n’exclut en aucun cas une stratégie d'attractivité (ex : maintenir la recherche d'un bon niveau en Gymnastique, diffuser des films exigeants, etc.) et une stratégie de communication en direction d’un public davantage « consommateur » d’activités.

Développer l’offre et les partenariats en direction des établissements d’enseignement 

Depuis plusieurs années, le cinéma Bonne garde accueille des classes d’écoles primaires et de collèges de proximité ou du département ainsi que l’Université permanente.

En 2012 elle a initié un partenariat avec l’école primaire Ledru-Rollin et entend développer cette approche avec des collèges et lycées intéressés et d’autres catégories d’établissement d’enseignement : ouverture de ses salles sur certains créneaux, invitations privilégiées à des spectacles et des débats avec les artistes, ateliers de disciplines artistiques  en direction des adolescents, etc.

LE PROJET ASSOCIATIF CÔTE CULTURE 

Développer les pratiques culturelles : (en chantier)

Un travail de médiation destiné à accompagner toutes catégories de publics vers la découverte du théâtre, du cinéma, de la musique et de la danse est entrepris de façon volontariste et intensive depuis 2012.

L’ASC Bonne Garde propose également des projets portés par des artistes qui impliquent les publics dans le processus même de création. Par exemple, L’Atelier du Livre qui Rêve sera en Résidence d’Octobre 2013 à Novembre 2015 et proposera des stages,

Des ateliers originaux de pratique artistique, le cas échéant intergénérationnels, sont aussi proposés sous forme de stages, notamment pendant les vacances scolaires.

Développer les pratiques sportives : (en chantier)